Une jeunesse citoyenne et solidaire !

 

Les élèves du lycée Senez organisent la mobilisation en faveur des sans-abri

Ambiance chaleureuse vendredi dernier au lycée Senez. Les lycéens avaient donné rendez-vous à l’association Neuf de cœur de Lens et à l’APSA La Boussole pour leur remettre couvertures et vêtements chauds collectés dans le cadre de leur projet Reflets.

Allier pédagogie et solidarité, acquérir de nouvelles compétences tout en favorisant l’échange, tels sont les objectifs de deux professeurs du lycée Senez, Nelly Tafelski et Sandrine Dewilde, qui mettent chaque année en place des projets «  basés sur l’évolution humaine, personnelle et professionnelle de chaque élève  ».

Tisser des liens, favoriser la mixité, s’ouvrir aux autres

Depuis septembre, les lycéens s’investissent dans le projet Reflets. L’apprentissage de nouvelles compétences est privilégié selon trois axes pour donner «  du sens à certaines valeurs »Tisser des liens tout d’abord : les élèves en gestion administration travaillent en binôme avec ceux de construction carrosserie et la rencontre hebdomadaire avec les partenaires du projet (France Pologne, ACDC, parents d’élèves) favorise le deuxième axe, la mixité de générations et de cultures associatives. Enfin, l’ouverture vers l’autre est essentielle pour privilégier «  la solidarité entre ceux qui ont beaucoup et ceux qui n’ont pas assez  », selon la philosophie d’Abdennour Bidar.

Plusieurs enseignes de la grande distribution mobilisées

Cette année, le projet cible l’association Accueil 9 de cœur et l’APSA de Lens. Parmi les actions, la réalisation de bavoirs, le lancement d’une campagne de communication (en interne et en externe) pour sensibiliser le plus de monde à la cause des sans-abri. Et cela fonctionne. Couvertures et vêtements chauds ont été collectés en grand nombre et plusieurs enseignes de la grande distribution se sont mobilisées (Auchan, Cora Courrières, Kiabi, Décathlon et l’Esat de Montigny pour le nettoyage des couvertures). 

 

Une action solidaire saluée par le directeur général des structures APSA, M. Demanze, dont le quotidien est de lutter contre toutes les formes d’exclusion. « Votre action solidaire est une merveilleuse arme de construction massive pour préparer un demain de fraternité  ». 

Fichier